accueil diaporama, Actualités, Aménagement du territoire, Biodiversité, Espace presse, Patrimoine, Paysages et sites, Trame verte et bleue, Urbanisme

Arbres abattus… et habitants sciés !

Alors que les abattages massifs d’arbres de poursuivent dans l’agglomération d’Angers, la Sauvegarde de l’Anjou adresse au président d’Angers Loire Métropole (maire d’Angers) une lettre ouverte. Elle y demande un moratoire sur les abattages prévues avenue Patton et l’engagement d’une réelle concertation sur le sujet.

Photo : CL – Avenue Patton

 

Monsieur le Maire-Président,

Notre association vient d’apprendre le prochain abattage des alignements d’arbres de l’avenue Patton, l’un des plus denses et des plus riches d’Angers.

La ville a engagé un plan d’abattage de plusieurs milliers d’arbres sans que la population soit correctement informée de cette transformation majeure de son environnement proche. Des réactions vives de la population s’expriment à raison car cela est consternant.

Ces travaux généralisés sont principalement situés sur le tracé de la ligne B du tram en vue de préparer son installation. La ville objecte qu’elle en replantera, mais cette compensation simplement numérique laisse totalement de côté tous les autres aspects de ce désastre :

  • Les arbres façonnent le paysage urbain et ont également un rôle important à jouer dans la nature en ville, abritant un cortège d’oiseaux, de mammifères ou d’insectes…  Vous annoncez qu’il est prévu de modifier et diversifier les espèces : pourquoi pas ? Mais aucun plan de revégétalisation n’a été présenté, encore moins débattu.
  • Ces arbres rendent aussi des services importants pour notre santé et notre qualité d’habitat, en améliorant la qualité de l’air et en régulant les eaux pluviales, et ont des effets prouvés contre les excès climatiques et la hausse des températures en ville et dans les logements. Pourquoi les supprimer systématiquement alors que c’est dans ces périodes de grands travaux qu’ils sont le plus nécessaires ?
  • La taille des plantations nouvelles n’a rien à voir avec les espèces abattues, parfois centenaires. Il faudra de nombreuses années de croissance, parfois des décennies, pour reconstituer une végétalisation comparable. Nous nous étonnons d’ailleurs qu’aucun étalement dans le temps n’ait été envisagé pour amortir l’impact de ces coupes sur la ville.

L’abattage avenue Patton est d’autant plus incompréhensible et inacceptable qu’il s’agit d’une tranche du projet de tram dont la réalisation a été différée au-delà de 2020 pour des raisons budgétaires : quelle est l’urgence de réaliser ces travaux, et de surcroît des abattages ? Quel est l’intérêt pour les finances publiques de réaliser ces travaux plusieurs années à l’avance ?

Cette situation, si elle se poursuit comme annoncée, crée une très sérieuse entorse à la qualité de vie à Angers pour des années voire des décennies. Lorsqu’elle sera connue au-delà des murs de la cité, elle atteindra profondément l’image et la réputation d’Angers; la capitale du végétal  devenant la ville du végétal abattu.

La Sauvegarde de l’Anjou vous demande donc un moratoire des abattages sur l’avenue Patton, afin  qu’une réelle concertation soit enfin engagée sur la stratégie générale d’abattage et de remplacement des arbres à Angers. Cette concertation devrait porter sur les points suivants :

  • Qu’un calendrier raisonnable d’exécution soit présenté pour l’ensemble des travaux avenue Patton, cohérent avec le calendrier de réalisation de la ligne B du tramway lui-même différé dans ce secteur;
  • Que soient complètement expliquées les raisons justifiant ces abattages, et surtout les alternatives envisagées ou envisageables sur tout ou partie du linéaire, en application du principe « Eviter-Réduire-Compenser » de la loi Biodiversité du 8 août 2016;
  • Que soit présenté et discuté le plan de revégétalisation.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire-Président, l’expression de mes respectueuses salutations.

Le Président – Yves Lepage

Pour télécharger la lettre-ouverte : lettre-ouverte-moratoire-abattage-arbres-patton.pdf

Photographie du boulevard Carnot suite aux abattages de l’été :

Photo : CL – Boulevard Carnot

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.