accueil diaporama, Actualités, Déchets, Eau potable & assainissement, Energie Climat, Traitement / recyclage

Combrée : META-BIO doit revoir sa copie

Digérer la biomasse de l’industrie alimentaire, de l’agriculture et des déchets municipaux pour produire du  méthane (source d’énergie) et un digestat pouvant servir de fertilisant, c’est ce que  propose l’entreprise META-BIO Energies de Combrée. Dans les faits, META-BIO Energies a épandu de façon non autorisée, donc illégale les digestats issus de ses installations, ne respectant pas l’arrêté qui prévoyait le traitement des jus in situ.

Dans la demande d’autorisation d’épandage aujourd’hui formulée, la Sauvegarde de l’Anjou a relevé de nombreuses failles : manque de précision, nécessité de retirer une parcelle déjà anormalement chargée en plomb, absence ou défaillance des couvertures de fosses de stockage,  non exclusion des îlots culturaux situés dans les bassins d’alimentation de captages Grenelle pour la production d’eau potable.

Compte tenu des insuffisances du dossier, la Sauvegarde de l’Anjou demande au  Commissaire enquêteur de donner un avis défavorable à la demande de régularisation de META-BIO Energies.

Pour en savoir plus, lire la déposition de la Sauvegarde de l’Anjou :  2017-05-22-Meta-Bio-Energies-déposition-EP-Sauvegarde-de-lAnjou.pdf

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.