Agriculture, Espace presse, Espèces protégées, Natura 2000

Destruction de prairies naturelles en vallée de la Loire : une réaction exemplaire du préfet de Maine-et-Loire

Le printemps dernier, un exploitant agricole a retourné des prairies naturelles situées en zone Natura 2000 sur l’île du Ponneau et au Buteau, immédiatement en aval de Saumur, sur la rive droite. Il a ainsi mis à mal plusieurs années d’entretien subventionné de ces prairies pour lequel il a reçu des aides et détruit des espèces floristiques protégées, sans avoir obtenu la moindre autorisation. FNE Pays de la Loire, la Sauvegarde de l’Anjou et la Sauvegarde de la Loire Angevine sont intervenues pour faire respecter la règlementation.

Source : Saumur Kiosque

Source : Saumur Kiosque

Informées par des bénévoles et le Parc Naturel Régional Loire Anjou Touraine, les associations de défense de la nature et de l’environnement que sont FNE Pays de la Loire, la Sauvegarde de l’Anjou et la Sauvegarde de la Loire Angevine sont intervenues pour faire respecter la règlementation. Elles ont ainsi fait part au Préfet de Maine et Loire et à ses services de leur inquiétude face à cette situation et leur ont demandé le respect de la loi et une réponse forte de l’État.

Par un arrêté du 23 juin 2014, le Préfet de Maine et Loire a mis en demeure l’exploitant agricole de remettre en état les parcelles concernées avant le 25 août 2014. Le fautif devra donc détruire ses parcelles de maïs, recréer des zones basses et des mares, et ressemer un mélange grainier qui permettra de retrouver dans quelques années une prairie naturelle typique des bords de Loire.

Pour lire le communiqué de presse :

CP_Agriculture_Natura_2000_Mise_en_demeure_Ponneau_2014.07.04.pdf

Pour accéder à l’arrêté préfectoral de mise en demeure :

Arrêté-remise-en-état-GAEC-Boireau.pdf

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.