Déchets, Prévention

La gestion des déchets : les grands principes

Depuis les années 60, conséquence directe de la forte croissance de la consommation, les déchets ont augmenté en volume mais aussi en complexité et en nocivité. Impossible désormais de se contenter d’une seule collecte. Il est donc devenu indispensable d’agir pour stopper l’augmentation de la quantité de déchets, les traiter et récupérer les matériaux afin de les recycler.

source Guide sentinelle de l'environnement FNE Pays de la Loire
source : guide sentinelle de l’environnement FNE Pays de la Loire, crédit photo : Gérard Berthelot

La prévention :

La prévention des déchets correspond à toutes les mesures prises avant qu’une substance, une matière ou un produit ne devienne un déchet. Celle-ci a pour objectifs la réduction de la production et de la nocivité des déchets. Pour ce faire elle s’appuie sur plusieurs leviers d’action :

  • la conception
  • la fabrication et la distribution des substances et produits
  • favoriser le réemploi.
  • diminuer les incidences globales de l’utilisation des ressources
  • améliorer l’efficacité de leur utilisation.

Autre levier de prévention des déchets : la sensibilisation et l’information du consommateur, qui peut choisir des produits plus durables et moins générateurs de déchets.

La gestion des déchets :

L’objectif sera toujours de produire le moins possible de déchets en quantité et en toxicité. Ainsi, lorsque l’objet est en passe de devenir un déchet, la réutilisation est à préconiser. Le déchet étant là, on optimisera son traitement pour en récupérer le plus possible de matière et d’énergie par des traitements énergétiquement efficaces.

La gestion des déchets doit se faire sans mettre en danger la santé humaine et sans nuire à l’environnement, sans provoquer de nuisances sonores ou olfactives et sans porter atteinte aux paysages et aux sites présentant un intérêt particulier.

Le recyclage : 

Il permet de préserver les ressources naturelles par la réutilisation de matériaux issus de déchets et de réduire la consommation d’énergie, l’émission de gaz à effet de serre et la consommation d’eau liées à la production industrielle.

En 2010, 15 millions de tonnes de matériaux recyclés ont été intégrées dans la production des 36 millions de tonnes de 5 matériaux (acier, métaux non ferreux,papiers cartons, plastiques, verre, ). source developpement-durable.gouv

Pour aller plus loin :

Loi II du Grenelle de l’Environnement du 12 juillet 2010, le Code de l’Environnement reprennent (Titre IV, Livre V) la  Directive  2008/98/CE du parlement européen et du conseil du 19 novembre 2008 relative aux déchets, définit les principes suivants :

Prévention : toutes mesures prises avant qu’une substance, une matière ou un produit ne devienne un déchet, lorsque ces mesures concourent à la réduction d’au moins un des items suivants :

  • la quantité de déchets générés, y compris par l’intermédiaire du réemploi ou de la prolongation de la durée d’usage des substances, matières ou produits ;
  • les effets nocifs des déchets produits sur l’environnement et la santé humaine ;
  • la teneur en substances nocives pour l’environnement et la santé humaine dans les substances, matières ou produits ;

Réemploi : toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui ne sont pas des déchets sont utilisés de nouveau pour un usage identique à celui pour lequel ils avaient été conçus ;

Gestion des déchets : la collecte, le transport, la valorisation et, l’élimination des déchets et, plus largement, toute activité participant de l’organisation de la prise en charge des déchets depuis leur production jusqu’à leur traitement final, y compris les activités de négoce ou de courtage et la supervision de l’ensemble de ces opérations ;

 

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.