Aménagement du territoire, Biodiversité, Patrimoine, Paysages et sites, Urbanisme

Lettre ouverte pour le séquoia nain et le cèdre nain à l’entrée sud d’Angers

Un permis de construire a été délivré en faveur d’une concession automobile implantée à l’angle du boulevard Bédier et de l’avenue De Lattre de Tassigny, en face de l’Arboretum Gaston Allard : ce permis prévoit l’abattage de résineux rares, dont un séquoia nain implanté en 1891 au sein de la pépinière Delaunay. La Sauvegarde de l’Anjou adresse une lettre ouverte au président de Volvo France.

Photo : X. METAY

Ce dossier est révélateur d’une trop faible prise en compte du patrimoine arboré dans la politique d’aménagement urbain, pour laquelle la Sauvegarde de l’Anjou a tiré plusieurs fois la sonnette d’alarme. La responsabilité revient bien à la collectivité compétente en matière d’urbanisme, tant pour élaborer le PLUI que pour instruire les permis de construire qui comprennent de façon obligatoire un volet paysager. Non seulement l’instruction du permis de construire semble ici pour le moins légère, mais ce dossier nous permet d’apprendre qu’un inventaire des arbres remarquables a bien été réalisé en février 2016 …  sans faire l’objet d’aucune publication ni suites pour permettre un « porter à connaissance »  dans l’instruction courante des autorisations d’urbanismes. Il est nécessaire que les citoyens se mobilisent en faveur de leurs arbres remarquables

Ce que propose la Sauvegarde de l’Anjou :

1/ Signer la pétition en ligne lancée par un citoyen indigné et la diffuser

2/ Interpeller Volvo France sur sa politique RSE (responsabilité sociétale des entreprises)

3/ Demander que l’inventaire des arbres remarquables de 2016 soit publié et qu’il soit complété rapidement par un inventaire participatif associant des personnes de la société civile compétentes, afin d’envisager rapidement une intégration dans le PLUI d’Angers Loire Métropole


Lettre ouverte que nous adressons ce jour à Volvo France :

Monsieur le président,

Vous n’êtes certainement pas sans savoir que le projet d’implantation d’une concession Volvo à Angers a provoqué de nombreuses réactions citoyennes, de médias, de notre association et a même fait l’objet d’un point en conseil municipal d’Angers lundi 16 juillet dernier. Dans sa configuration actuelle, cette implantation engendrerait en effet l’abattage de plusieurs arbres remarquables.

Certes, le concessionnaire bénéficie d’un permis de construire qui autorise les travaux. Mais il est surprenant que Jean Rouyer Automobiles et son architecte n’aient pas songé à mettre en valeur deux résineux rares et anciens – un cèdre nain et surtout un séquoia nain de 127 ans dont il n’existe que quelques exemplaires dans le monde car cette variété a été peu multipliée. Un tel choix esthétique et d’image aurait évité les réactions de ces dernières semaines sur le projet.

Il faut savoir que ces deux sujets remarquables – et particulièrement rare pour le séquoia –  sont connus et répertoriés par les spécialistes. Ils sont les dernières traces des pépinières et entreprises horticoles de renom qui ont participé à la construction urbaine d’Angers.

Votre groupe, aux racines suédoises, est attaché à l’environnement, à la nature et vous avez développé une stratégie RSE en faveur de la protection de l’environnement. Nous relevons en particulier que votre site internet affiche que votre groupe « [s’efforce] de minimiser l’empreinte environnementale de [ses] installations ».

En vertu de cette stratégie, nous ne doutons pas que vous fassiez revoir l’aménagement de cette parcelle, quitte à permettre une dérogation au cahier des charges des concessions Volvo, afin d’épargner ce séquoia et si possible le cèdre, montrant ainsi que votre société sait s’insérer dans cet environnement particulier et respecter les arbres remarquables.

Nous sommes à votre disposition pour discuter de ce projet et vous prions de croire, Monsieur le président, en l’expression de notre parfaite considération.

Yves LEPAGE
Président de la Sauvegarde de l’Anjou

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.