Santé & environnement

En santé publique, l’environnement est aujourd’hui considéré comme l’ensemble des facteurs pathogènes « externes » ayant un impact sur la santé (substances chimiques toxiques, radiations ionisantes, germes, microbes, parasites, etc.), par opposition aux facteurs « internes » (causes héréditaires, congénitales, fonctionnelles, lésionnelles, psychosomatiques, etc.).

La santé environnementale est alors l’ensemble des effets sur la santé de l’homme dus à:

  • ses conditions de vie (expositions liées à l’habitat et/ou expositions professionnelles par exemple, nuisances tels que le bruit ou l’insalubrité)
  • la contamination des milieux (eau, air, sol, etc.)
  • aux changements environnementaux (climatiques, ultra-violets, etc.)

Quels intérêts ?

Pour rester en bonne santé, il faut d’abord prévenir les expositions, c’est-à-dire empêcher le plus possible les personnes les plus fragiles d’être au contact de la pollution. Certaines pollutions dépendent de choix personnels (tabac, etc) alors que d’autres sont littéralement subies. Dans un cas, les comportements individuels peuvent changer, dans l’autre, seules de meilleures politiques publiques peuvent régler le problème !

Si l’on prend le cas de la pollution de l’air extérieur, c’est chaque année 42 000 personnes qui en meurent prématurément. Pour parvenir à ce résultat sont pris en comptes différents types de coûts : l’absentéisme au travail, les dépenses en consultations médicales, les hospitalisations, etc. Un rapport du Sénat, rendu public en juillet 2015, a estimé à 100 Mrds d’euros par an le coût de la pollution de l’air pour l’économie française. Astronomique !

Les pollutions touchent en priorité les populations dont la santé, le pouvoir d’achat et la situation sociale sont fragiles. Ondes électromagnétiques, pollution de l’air, résidus de médicaments, de produits chimiques et de pesticides dans les eaux de consommation…

Nos engagements :

Créer les conditions nécessaires pour que chacun puisse agir sur les déterminants de santé et obtenir un cadre de vie favorable à la santé dans une dynamique de changement de comportement :

  • Prevenir les expositions à un environnement dégradé
  • Informer et sensibiliser le public sur le vrai coût de la pollution pour notre santé
  • Alerter sur les substances chimiques présentes dans les produits du quotidien.

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.