accueil diaporama, Actualités, Aménagement du territoire, Mobilité, Urbanisme

Action Park(ing) Day le 30 mars 2019 rue Voltaire à Angers ou comment questionner la place de la voiture en ville ?

Dans le cadre de la restitution (le 2 avril prochain) des propositions issues des Assises du stationnement organisées par la Ville d’Angers, nous souhaitons sensibiliser les décideurs publics et nos concitoyens à l’occupation permanente et abusive de l’espace public que constitue le stationnement automobile, et de manière plus générale défendre la réappropriation par les habitants des lieux de vie urbains, dont la rue fait partie intégrante. Le Park(ing) Day, événement international ayant normalement lieu en septembre pour clôturer la Semaine de la mobilité, est donc organisé exceptionnellement en ce début de printemps à Angers.

Briser le tabou du stationnement

En raison de la rareté de l’espace libre en ville, ce qui profite aux uns, les automobilistes, manque aux autres, les modes dits « actifs » en particulier. L’espace des piétons et des cyclistes est réduit ou confisqué. Certaines fonctions conviviales de l’espace ne peuvent être déplacées, elles disparaissent si le stationnement les repousse : jeux devant l’école, lieux de rencontre, espaces verts,  ….

Par ailleurs, l’occupation de l’espace public par le stationnement est souvent source d’insécurité. En raison du laxisme dont profitent les automobilistes dans le contrôle du stationnement illicite, ce dernier subsiste largement : stationnement sur trottoir, sur passages piétons, sur bandes cyclables, dans les carrefours, etc.

 Le stationnement ne doit pas être totalement supprimé, mais sa place est ailleurs que dans l’espace public : elle doit être envisagée dans des ouvrages hors voirie, qu’ils soient privés ou publics.

Une autre vi(ll)e est possible 

Une voiture passe 95% de son temps à l’arrêt, elle occupe en moyenne 11m² au sol. Tout cet espace occupé, nous voulons le récupérer pour offrir aux Angevins un cadre de vie meilleur : plus de sécurité, moins de pollution visuelle, atmosphérique, sonore, davantage de lieux de vies de quartiers (placettes, parcs, squares), davantage de place pour la Nature en ville, etc…

Action !

Les compromis et les demi-mesures ne satisfont ni les automobilistes, ni les autres usagers de la rue, et s’avèrent à terme de mauvaises solutions pour tous et pour la ville. Le PLUi  d’Angers Loire Métropole adopté en 2017 se fixe comme objectifs de « privilégier les modes de transport alternatifs », « aménager des centre de vie de proximité », « diminuer la part modale de la voiture », « faire un effort conséquent sur le vélo ». Il est plus que temps de mettre en cohérence le discours avec les actes, en réduisant réellement la part des véhicules motorisés dans les déplacements en ville.

Avec ce Park(ing) Day, le 30 mars 2019, rue Voltaire à Angers, nous invitons tous les citoyens à se réapproprier l’espace urbain en transformant temporairement quelques places de stationnement du centre ville en espace vert, convivial, créatif ou revendicatif ! Il s’agit d’interroger le partage de l’espace public, d’en imaginer de nouveaux usages et de formuler ensemble des propositions pour la ville de demain.

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.