accueil diaporama, Actualités, Non classé, Patrimoine, Patrimoine bâti, Paysages et sites, Urbanisme

Affichage publicitaire dans l’agglomération angevine : donnez votre avis !

Le projet de règlement local de publicité intercommunal (RLPi) d’Angers Loire Métropole fait l’objet d’une enquête publique jusqu’au 4 octobre prochain : l’occasion pour tout citoyen de faire connaître son attachement à la préservation des paysages et du cadre de vie face à ce mode de communication trop présent sur le territoire de l’agglomération angevine.

L’exercice de la publicité et le signalement des activités commerciales par des enseignes sont régis par le code de l’environnement, qui fixe des règles pour concilier les activités économiques et la préservation du cadre de vie. Ces règles, qui sont par exemple relative aux dimensions et emplacements des publicités et enseignes, peuvent être précisées par un règlement local de publicité. C’est le choix qu’a fait Angers Loire Métropole, qui soumet à enquête publique jusqu’au 4 octobre prochain un projet de RLPi qui s’appliquera sur le territoire de l’ensemble de l’agglomération.

Attachée à la préservation des paysages, la Sauvegarde de l’Anjou a participé activement à l’élaboration de ce projet en étant associée à la concertation. Le travail issu de cette concertation est toutefois décevant, en faisant une place trop importante à la publicité numérique (mode d’exercice de la publicité particulièrement agressif) et en octroyant des possibilités d’affichage à des endroits ou selon des dimensions excessives. La Sauvegarde de l’Anjou souhaite par conséquent que le projet puisse évoluer dans un sens plus restrictif suite à l’enquête publique.

En particulier, la Sauvegarde de l’Anjou demande :
– de limiter drastiquement l’autorisation des publicités numériques, notamment au sein du périmètre du secteur patrimonial remarquable d’Angers où elle n’a aucunement sa place
– de distinguer zones centres et zones résidentielles afin de bannir la publicité des zones résidentielles (zones 3a et 3b)
– de réduire les dimensions des panneaux publicitaires autorisés dans plusieurs zones (notamment zones 3a, 5 et 6b)
– de supprimer les enseignes scellées au sol au sein des secteurs à dominante naturelle et patrimoniale (E1 et E2).

Tout citoyen attentif à la qualité du cadre de vie a la possibilité de participer à cette enquête publique en déposant une observation par mail à l’adresse RLPi@angersloiremetropole.fr. Le dossier d’enquête comprenant l’ensemble des documents utiles est accessible à l’adresse http://www.angersloiremetropole.fr/un-territoire-en-mouvement/urbanisme/reglement-local-de-publicite-intercommunal/index.html. Si vous souhaitez que les panneaux publicitaires soient à l’avenir moins nombreux au sein de l’agglomération, faites le savoir !

Joint au dossier d’enquête, l’avis détaillé de la Sauvegarde de l’Anjou peut être téléchargée ici : http://www.angersloiremetropole.fr/fileadmin/plugin/tx_dcddownloads/avis_sauvegarde_de_l_anjou.pdf

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.