Trame verte et bleue

Conception des trames vertes et bleues

Les trames vertes et bleues vont constituer une véritable infrastructure écologique.

crapaud_panneaux
Crédits : Alain Lasserre

Elles doivent permettre les grandes migrations nationales et internationales, les déplacements régionaux et les liaisons locales pour l’ensemble des espèces animales et végétales.

Elles sont conçues sur 3 niveaux très liés :
○ des orientations nationales,
○ une trame verte et bleue régionale : le schéma régional de cohérence écologique qui est en cours d’étude en région Pays de Loire. Il est élaboré conjointement par les Services de la Région et les Services de l’Etat (DREAL),
○ une trame verte et bleue locale mise en place par les collectivités locales dans leurs documents de planification (SCoT et PLU) et dans leurs projets opérationnels. Cette trame précise la trame régionale, la met en œuvre et la complète par une trame locale.

La Sauvegarde de l’Anjou participe aux groupes de travail territoriaux organisés par la Région et la DREAL pour le schéma régional de cohérence écologique.

La Sauvegarde de l’Anjou est associée aux SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale). Elle donne un avis sur les projets arrêtés par les syndicats de pays (il y a 7 pays en Maine et Loire). Elle intervient autant que possible sur les PLU (Plan Local d’Urbanisme) stratégiques et sur les opérations qui mettent en danger la fonctionnalité des trames vertes et bleues.

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.