Trame verte et bleue

Finalités de la trame verte et bleue

La trame verte et bleue doit reconnecter les populations animales et végétales et permettre leur redistribution géographique, dans un contexte de changement climatique.

papillon-P1000548
Crédits : Alain Lasserre

Les espaces naturels sont de plus en plus morcelés.
Routes, autoroutes, rails, agriculture intensive et urbanisation découpent de plus en plus le paysage. Les continuités d’eau sont interrompues par les barrages ou l’artificialisation des cours d’eau. Les zones humides sont de plus en plus rares.
Les populations trop isolées sont fragiles, dégénèrent et, pour certaines finissent par disparaître.

Il faut donc reconnecter les écosystèmes, réservoirs de biodiversité, par la préservation et la reconstruction de corridors de biodiversité, espaces naturels ordinaires permettant la libre circulation des espèces animales et végétales.

La trame verte et bleue doit constituer une véritable infrastructure écologique.
La Sauvegarde de l’Anjou poursuit cette finalité dans ses actions en faveur de l’environnement.

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.