accueil diaporama, Actualités, Non classé

Hommage à Hervé Billard

C’est avec une profonde tristesse que la Sauvegarde de l’Anjou a appris le décès d’un de ses anciens militants et administrateurs, Hervé Billard.

Son implication auprès de la Sauvegarde a certes été relativement brève : il a commencé à y militer en 2009, au sortir d’une carrière professionnelle publique puis privée entièrement consacrée à l’environnement comme expert de haut niveau en déchets et pollutions industrielles. Entré au CA de la Sauvegarde en 2011, il l’a quitté en 2012, lorsqu’il est parti s’installer en Savoie, où il a d’ailleurs immédiatement rejoint les rangs et les militants de FNE Auvergne-Rhône-Alpes.

Mais de tous ceux qui l’ont côtoyé pendant cette courte période, personne ne l’a oublié, tant sa personnalité, sa présence, et son efficacité sortaient de l’ordinaire.

Ce qui frappait d’emblée chez Hervé, c’était son enthousiasme, sa détermination, sa combativité. Alliées à ses compétences pointues et à ses méthodes de travail rigoureuses fruit de sa longue carrière d’ingénieur, elles étaient des armes redoutables face aux contempteurs de la cause environnementale. Les participants de l’époque se souviennent encore d’une réunion à propos d’une carrière du Maine-et-Loire, une veille de Noël, avec le Préfet et les industriels, où son argumentation et sa force de conviction avaient proprement laminé l’adversaire !

Energie hors du commun en mouvement permanent, Hervé nous représentait admirablement au CODERST, et suivait avec vigilance et efficacité des dossiers sensibles comme le site Seveso de la CCMP à Bouchemaine ou l’usine Lactalis de St-Florent -le-Vieil.

Mais cette énergie n’occultait en rien de formidables qualités de cœur, une générosité débordante, une fidélité absolue à ses convictions, et un humour malicieux tapi en permanence dans ses yeux pétillants.

Au revoir Hervé, merci, et chapeau l’ami !

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.