accueil diaporama, Actualités, Biodiversité, Non classé, Patrimoine, Paysages et sites

La Sauvegarde de l’Anjou propose une Charte de l’Arbre

Depuis plusieurs années, notre fédération est engagée dans la protection et la valorisation de l’arbre, arbre source de bienfaits pour notre cadre de vie, pour la planète.

Nous avons mesuré cet été combien il était fragile, menacé par la sécheresse ou les incendies, et méritait toute notre attention.

Vous avez certainement eu connaissance des inventaires participatifs conduits sur les arbres, à partir de l’application que nous avons créée.

Les résultats sont rendus accessibles à tous sur le site https://arbres.sauvegarde-anjou.org/

Il compte aujourd’hui 567 arbres dont 453 à l’échelle de l’agglomération d’Angers.

La Sauvegarde de l’Anjou souhaite élargir cet inventaire à l’échelle du Maine-et-Loire.

Afin de poursuivre cet engagement en direction des arbres et pour faire suite aux Assises de la Transition Ecologique d’Angers Loire Métropole, nous avions formulé la proposition de rédiger une Charte de l’arbre.

Cette proposition a été retenue et le groupe « Arbres » de la fédération a préparé un document de travail qui a été adopté par notre conseil d’administration le 1er septembre.

Cette charte compte cinq engagements :

1/ Protéger l’arbre tout au long de la vie, dès sa plantation,
2/ Mieux repérer les arbres pour mieux les protéger,
3/ Promouvoir une démarche ouverte et participative,
4/ Faire respecter les droits des arbres,
5/ Informer, sensibiliser et éduquer.

Elle concerne les arbres aussi bien en milieu urbain que rural avec l’objectif d’associer la population sur son environnement.

Lors des Journées européennes du patrimoine consacrées au Patrimoine durable, il vous est proposé une animation sur le site de la Piverdière à Bouchemaine, le samedi 17 septembre 2022 à 15 h. Découverte de 600 ans d’histoire du végétal en Anjou depuis le belvédère et grâce à son smartphone. Puis, balade dans l’espace boisé classé à l’aide de l’application pour identifier les arbres de ce site, témoins de la pépinière angevine au XIXème siècle, dont André Leroy.

La Charte de l’Arbre est une base de travail qui sera adressée à l’ensemble des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) du Maine-et-Loire pour mener un travail en commun.

Vous pouvez la télécharger ci-dessous :

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.